Mon témoignage en tant que traducteur de ce site sera un peu spécial car ce n’est pas un témoignage commun.

Même si j’ai reçu un traitement partiel, les sentiments étaient plus au sujet de quand je traduisais le site Web.

J’ai connu Leah entre 2013 et 2014 et à l’époque, nous travaillions tous deux dans nos domaines respectifs dans le but de faire comprendre aux autres les mérites du concept de « gestion durable et responsable». Leah était vraiment une personne calme et réservée mais en même temps quand tu étais proche d’elle, tu ressentais cette explosivité. Après une rencontre en 2014 au Cameroun, 4 ans plus tard, je me retrouve à Montréal et “boum” Leah a complètement changé son “champ d’activité”. À ce stade, j’étais vraiment curieux d’en savoir plus sur ce changement et j’ai commencé sérieusement à me poser des questions sur les motivations et les causes profondes de ce changement, surtout quand elle m’a donné la piste «Leah Transform». Nous avons discuté des possibilités de traduction et c’est vraiment là que mon aventure a commencé.

Mon aventure est un peu particulière. Traduire les différentes sections du site a eu un impact réel sur moi. Quand je suis arrivée à Montréal, je traversais une transition difficile, j’avais laissé à ma famille tous ceux que je connaissais pour commencer dans une nouvelle ville avec de nouvelles personnes. Globalement, j’étais assez stressé. Le niveau de ce stress augmentait chaque jour en fonction de ma vie quotidienne. Mais quelque chose a vraiment créer u  déclic en moi quand je passais au travers du processus de traduction. Je me souviens des premières pages que j’ai reçues, c’était plus pour moi comme un travail ou des devoirs à remplir. En tant que traducteur, vous êtes censé comprendre le sens profond de ce que la personne dit et pour moi c’est vraiment quand je commence à être impliqué dans les écrits. La première étape est quand je me suis retrouvé à parler devant “un miroir”, (je ne l’ai jamais fait avant) à répéter quelques “écrits et paroles de transformation”.

La deuxième étape est quand je me suis ouvert à Leah sur une situation particulière à laquelle je faisais face. La j’ai senti que ce n’était plus le même « moi ». Je me souviens encore de la nuit où je traduisais la partie de « notre pouvoir de changer » entourée d’une série d’événements malheureux. Plus je lisais, plus je me sentais immergé dans les histoires de Leah. Je me souviens aussi que cela m’a donné une sorte de paix intérieure au point où je me suis endormi pendant la traduction et mon neveu m’a dit le matin que je souriais dans mon rêve. C’est vraiment quelque chose que je veux partager parce que l’écriture et les dictons ont un énorme potentiel sur nous même sur ce que nous pensons. Aujourd’hui, je suis un peu plus ouvert qu’auparavant et j’essaie de vraiment voir les choses d’une manière « positive » différente.

J’invite les patients à lire « l’écriture transformationnelle et les paroles transformationnelles » et « notre pouvoir de changer ». Selon moi, ces deux parties sont d’une extrême importance et décrivent à mon avis ce que la plupart d’entre nous ressent. Cela aidera à mieux comprendre ce que nous devons changer en nous-mêmes. Je suis reconnaissant parce que cela m’aide à traverser une période de « période » plutôt difficile dans ma vie et je remercie Dieu de m’avoir permis de prendre part à cette aventure. Bien sûr, plus de défis arrivent.

Merci, chère Leah, vos histoires ont aussi un impact positif indirect sur les gens

Peguy TONGA

Advertisements